Mammifères : ce qui change dans la nouvelle Liste Rouge (2017)

Quelques changements sont intervenus dans la nouvelle liste rouge des mammifères de France métropolitaine, par rapport à la dernière version, qui datait de 2009. Le nombre d’espèces menacées (à des degrés divers) a légèrement augmenté. Des changements de statuts sont à signaler et devront être pris en compte dans les évaluations environnementales. Voici le point sur ces changements, pour les espèces présentes dans le Grand Ouest.

L’évaluation 2017 porte sur 103 espèces de mammifères terrestres de France métropolitaine :

  • 65 sont considérées comme « préoccupations mineures » (non-menacées)
  • 18 sont considérées comme « quasi-menacées » (contre seulement 13 en 2009)
  • 9 sont « vulnérables » (contre 5 en 2009)
  • 4 sont « en danger » et 3 « en danger critique » d’extinction
  • enfin, pour 6 espèces, les données sont insuffisantes

Dans le Grand Ouest, signalons en particulier que :

  • le statut du Putois d’Europe et de la Crocidure bicolore (ou leucode) passe de « préoccupation mineure » à « quasi-menacé », ce qui implique une meilleure prise en compte de ces deux espèces,
  • chez les chiroptères, deux des espèces les plus communes, à savoir la Pipistrelle commune et la Sérotine commune passent également du statut de « préoccupation mineure » à « quasi-menacé », avec des conséquences notamment pour les études d’impact dans le secteur de l’éolien,
  • le statut de la Noctule commune passe de « quasi-menacé » à « vulnérable »,
  • la seule amélioration notable concerne le Grand Rhinolophe, considéré comme « quasi-menacé » en 2009 et désormais « préoccupation mineure ».

Pour le reste, les statuts restent assez stables, notamment pour les nombreuses espèces « quasi-menacées » en 2009, qui le sont toujours en 2017 : Campagnol amphibie, Lapin de garenne, Crocidure des jardins, Noctule de Leisler, Pipistrelle de Nathusius, etc.

Statut des espèces de mammifères du Grand Ouest, de la Liste Rouge 2009 à la Liste Rouge 2017

 

Photo à la une : Putois d’Europe, Peter Trimming

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.