Espèces menacées : une question d’échelle ?

L’analyse des populations animales (effectifs, répartition) permet de mettre en évidence les espèces qui se portent bien et celles qui sont plus ou moins menacées. Des listes rouges sont ainsi établies à l’échelle mondiale, à l’échelle nationale ou encore régionale. Or, que constate-t-on ? Que le statut de conservation varie fortement selon l’échelle considérée. Explications.

Lire la suite

Quand la « biodiversité » affronte la « naturalité »

L’an 2019 : toute la Gaule est aménagée. Toute ? Non ! Quelques irréductibles îlots de nature persistent ici et là… Et comme dans la bande dessinée, tout le monde se chamaille au moment de décider ce qui doit être préservé, restauré ou sanctuarisé. Nous allons essayer de distinguer les deux tendances dominantes. Pas tellement pour arbitrer le match mais plutôt pour exposer les arguments des uns et des autres. Nous espérons le faire avec impartialité. Mais tout d’abord, un peu d’Histoire.

Lire la suite

Invasives, nuisibles : le remède pire que le mal ?

Il y a trop de Sangliers dans les champs, trop de Cirses dans les prairies, trop de Pyrales dans les buis, trop de Renards et de Fouines près des poulaillers, trop de Buddleia dans les friches urbaines, trop de Renouées du Japon, de Ratons laveurs, de Frelons asiatiques, de Perruches à collier, de Bernaches du Canada, etc. Qu’elles soient exotiques ou indigènes, les espèces considérées comme « envahissantes » ou « nuisibles » en France forment désormais une liste interminable. Au point qu’on se demanderait presque si il existe encore des espèces qui ne posent problème à personne ! Lire la suite

Biodiversité : les champs pires que la ville ?

Dans les esprits, la « campagne » a longtemps été associée à la faune des champs – alouettes, perdrix, lièvres, renards, serpents, insectes – tandis que la « ville » était un espace artificiel où la nature n’avait pas sa place, hormis quelques rats et pigeons. Aujourd’hui, les études se succèdent qui montrent l’état catastrophique des populations animales en milieu agricole. A l’inverse, des villes commencent à prendre en compte la biodiversité dans la gestion de leur territoire et certains « espaces verts » deviennent des zones de refuge pour la faune. L’ancien schéma serait-il en train de s’inverser ?

Lire la suite

Sans Hommes, quelle biodiversité ?

Que deviendrait un vaste territoire que l’Homme abandonnerait totalement à la nature ? Comment évolueraient les milieux anthropisés que nous connaissons et quelles seraient les conséquences pour la faune et la flore ? Nous avons essayé d’imaginer ce que serait une nature sans Homme, dans l’ouest de la France.

Lire la suite

Faut-il continuer à piéger le Ragondin ?

Chaque année, en France, des millions de ragondins sont tués dans le cadre de campagnes de « lutte contre les nuisibles ». Pourtant, le Ragondin (Myocastor coypus) ne cesse de progresser. Pourquoi les efforts de « régulation » restent-ils vains ? Faut-il envisager une autre stratégie ?

Lire la suite

Espèces protégées : la loi française inadaptée ?

En France, la loi du 10 juillet 1976 a établi le fondement de la protection des espèces. Au fil des années, de nouveaux arrêtés ont élargi la liste des espèces protégées sur le territoire national. Aujourd’hui, la majorité des espèces d’oiseaux, de batraciens et de reptiles ainsi que toutes les espèces de chauve-souris sont protégées. Malgré cette protection légale, mise en place depuis plusieurs décennies, la situation des espèces ne semble pas s’améliorer dans l’ensemble. La loi serait-elle mal adaptée ?

Lire la suite