Entrées par Emilien Barussaud

Éviter, réduire et compenser les impacts pour les fringillidés

Linotte mélodieuse, Verdier d’Europe, Serin cini, Chardonneret élégant, Bouvreuil pivoine… autant d’espèces protégées qui figurent désormais sur la liste rouge des oiseaux nicheurs menacés en France métropolitaine. Leur prise en compte dans les études d’impact est donc importante. Voici quelques pistes pour appliquer la démarche ERC (Éviter, Réduire, Compenser) à ces espèces menacées.

Biodiversité : les champs pires que la ville ?

Dans les esprits, la « campagne » a longtemps été associée à la faune des champs – alouettes, perdrix, lièvres, renards, serpents, insectes – tandis que la « ville » était un espace artificiel où la nature n’avait pas sa place, hormis quelques rats et pigeons. Aujourd’hui, les études se succèdent qui montrent l’état catastrophique des populations animales en […]

Études d’impact : faut-il utiliser des plaques pour détecter les reptiles ?

L’utilisation de plaques à reptiles (ou abris à reptiles) est une technique bien connue des herpétologues pour augmenter leurs chances d’observer des animaux aussi discrets que les serpents et – dans une moindre mesure – les lézards. Quels sont les atouts et les limites de cette méthode, notamment dans le cadre d’une étude d’impact ?

Grand Capricorne : les paradoxes d’une espèce protégée

C’est l’un des plus gros insectes de France, mais qui passe le plus souvent inaperçu au stade adulte. Sa larve est un célèbre « ravageur » de vieux chênes… mais l’espèce est néanmoins protégée. Souvent au cœur des débats lors des opérations d’aménagement – y compris à Notre-Dame-des-Landes ! – le Grand Capricorne mérite une attention particulière.